L'ARCHITECTURE VERTE

Des nouvelles technologies sont créées chaque jour pour améliorer les bâtiments et apporter confort et sécurité aux usagers. Mais qu’en est-il de l’alliance de ces technologies et du développement durable ? Existe t-il une solution pouvant faire cohabiter nouvelles technologies et préservation de l’environnement ? C’est en tout cas le challenge que souhaite relever l’architecture verte.

Le futur du secteur du bâtiment ne réside pas uniquement dans la technologie, il repose également sur un changement considérable dans la prise en compte de la protection de notre environnement.

L'architecture verte, c'est quoi ?

L’architecture verte s’inscrit dans une démarche de développement durable. Plusieurs critères sont à prendre en compte. Dans un premier temps, la gestion des énergies qui est au centre des préoccupations pour la construction des bâtiments passifs ou BEPOS (bâtiment à énergie positive). Ensuite, l’architecture verte c’est aussi construire en utilisant des matériaux naturels et en s’attardant à réfléchir à la configuration du bâtiment.

L’architecture verte est en quelque sorte une architecture durable ajoutant l’utilisation des plantes et des espaces verts. Vous pouvez désormais admirer quelques bâtiments exposant des façades végétalisées.

Pour s’inscrire dans un projet d’architecture verte, un bâtiment doit pouvoir être durable et protéger l’environnement. Il doit également utiliser la technologie pour mieux construire. Enfin, le bâtiment doit favoriser les relations sociales.

La technologie pour prendre soin de l'environnement ?

Nous avons tendance à croire qu’utiliser la technologie va à l’encontre de la protection de l’environnement. Or, la technologie peut devenir un véritable atout pour améliorer les performances énergétiques d’un bâtiment. En effet, le bâtiment connecté peut contrôler sa consommation d’énergie (chauffage, lumière, climatisation...) et ainsi respecter l’environnement.

Il faut cependant faire attention à la consommation d’énergie que génère l’intelligence artificielle. Pour continuer à s’inscrire dans une démarche écoresponsable, il faudra donc choisir des équipements répondant à ces critères.

Les façades végétalisées : entre nature et performances

Les façades végétalisées ne sont pas encore très répandues dans le paysage urbain. Mais l’état de la planète a réveillé les consciences et a mis en route une véritable démarche de protection de l’environnement.

Les façades végétalisées offre une très bonne isolation. Les plantes sont placées dans des modules à travers une ossature métallique. Les supports absorbent les eaux de pluie pour limiter les besoins en arrosage.

Ainsi les plantes sur les murs favorisent les performances thermiques et phoniques. Elles permettent également d’absorber la poussière ou les particules de pollution, et améliorent ainsi la qualité de l’air. Le mur végétalisé apporte de la fraicheur pendant les grandes chaleurs.

Attention, les façades végétalisées demandent un réel entretien, notamment pour les gouttières susceptibles de se boucher. Pour éviter un maximum de les obstruer, il est important de bien choisir les plantes et de les tailler régulièrement, de traiter le revêtement et de nettoyer les gouttières.

Concernant les prix, il faut tenir compte de la surface à recouvrir, des plantes choisies et de la difficulté de mise en oeuvre.

Le mieux est de faire appel à un professionnel qui mettra tout son savoir-faire à votre service.

UNIZIO Interactive a à coeur de vous accompagner dans vos projets de construction ou rénovation qui s’engagent dans un projet de protection de l’environnement.
Vous avez un projet à nous soumettre ?
Nous sommes à votre écoute pour répondre à vos besoins : Contactez-nous !